Mihailo Andjelkovic : «Très fier de mon équipe» - Quotidien 15/11/2021
Mihailo Andjelkovic a apprécié le visage de son équipe pendant ce double week-end. (Photo : luis mangorrinha)

Mihailo Andjelkovic : «Très fier de mon équipe» - Quotidien 15/11/2021

10e ET 11e JOURNÉES EN NATIONALE 1 Mihailo Andjelkovic et Contern se relancent avec deux victoires pour boucler la phase aller.

Vous bouclez ce week-end avec deux victoires, mais c’était chaud contre Etzella, vendredi, quand vous arrachez la prolongation sur un tir trois points à quelques secondes de la fin?

Mihailo Andjelkovic : Surtout que quelques minutes avant, j’en avais raté un qui était un mauvais choix. Mais j’ai vu que sur la remise, ils font prise à deux sur notre meneur US alors qu’ils auraient pu le laisser marquer et c’était fini. Il me fait la passe, je prends le tir. Même si j’ai raté beaucoup de tirs à trois points, on travaille pour ça, on fait des entraînements de shootings et il fallait le prendre. Et heureusement il est rentré. Et on a fini par l’emporter en prolongations.

On imagine votre satisfaction?

Je suis très fier de mon équipe. On a vraiment réussi à transférer en match ce dont on avait parlé toute la semaine. On a fait attention à tous les détails, à bien mettre en place les systèmes. On arrive enfin à jouer avec ce flow. Et chapeau à toute l’équipe et particulièrement à Dan Mantz, qui a très bien défendu sur leur Américain.

C’est dommage que la pause arrive maintenant

Mais pas le temps de se réjouir, il fallait préparer les Pikes. Sur le papier, c’était beaucoup plus facile qu’Etzella?

Etzella, c’est une équipe du top 3, incontestablement mais on savait qu’on pouvait les battre. Et on espère bien le refaire en championnat comme en Coupe. Mais les Pikes ont beaucoup de qualités, ils faisaient partie des meilleures équipes il y a un ou deux ans. Il ne fallait pas les sous-estimer. Et on est bien rentrés dans le match. On voulait se concentrer sur notre jeu, jouer nos systèmes en attaque et être vigilants en défense. On a créé un gros écart qu’on a su maintenir jusqu’au bout. C’est important d’avoir cette mentalité. Et je suis content de voir notre progression par rapport à nos derniers matches. C’est dommage qu’il y ait cette petite pause, mais cela peut nous aider à travailler encore plus.

Vous terminez cette phase aller en septième position, vous êtes à votre place?

On n’est pas satisfaits. Avec nos qualités, on est capable de faire beaucoup mieux. Mais on a laissé traîné trop de victoires en chemin. Les équipes qui sont en haut du classement sont très fortes, mais on sait qu’il ne faut sous-estimer personne, on l’a vu encore aujourd’hui avec le Racing qui bat le Sparta ou avec l’Amicale qui a battu le T71 vendredi. C’est bien de terminer cette phase aller comme cela. Et on a faim pour les matches retour. On en a perdu beaucoup de peu, on vous tout faire pour en gagner un maximum et tenter d’aller chercher le top 4.

En attendant, vous rejoignez la sélection?

Oui. Ça commence mardi. On est 17, ce qui montre la progression du basket luxembourgeois et il y en a 12 qui partiront en Albanie. Je vais tout faire pour montrer mes qualités et être sélectionné.

Romain Haas